Article

La culture

Soyons fiers de la culture et du patrimoine de Metz. Soyons fiers du Centre Pompidou-Metz, du Musée de La Cour d’Or – Metz Métropole, de l’ Opéra-Théâtre – Metz Métropole, de la Cité musicale-Metz (Arsenal, BAM, Trinitaires, Orchestre national de Metz), et de notre patrimoine (notre Cathédrale, notre gare désignée «plus belle gare de France», la Porte des Allemands, le quartier impérial…). La Métropole de Metz a ainsi fait un choix d’avenir en misant sur une image « art et tech », ce dont témoigne le festival « Constellations de Metz » l’été, ou encore BLIIIDA, l’ancien entrepôt des bus où s’inventent les projets économiques, culturels ou artistiques de demain. La culture est une source d’attractivité et donc d’emplois, dans nos commerces, nos hôtels, dans tous les secteurs qui profitent de l’arrivée de visiteurs nombreux.

Mais la culture c’est aussi l’éducation de nos enfants, c’est un engagement au quotidien dans nos associations, c’est une manière de s’émanciper, de se sentir ensemble dans la ville et de s’y épanouir.
Notre engagement sera de trouver un équilibre entre ces missions, que l’une ne soit pas oubliée au détriment de l’autre. De veiller à l’indépendance des grands événements et des équipements, tout en s’assurant que la culture soit présente partout et accessible pour tous dans toute la métropole.

Pour nous, cela passe par des choix simples et ambitieux :

👉 Simplifions. Aujourd’hui, l’Opéra-Théâtre ou le Musée de la Cour d’Or sont gérés et financés par la métropole, mais la Cité musicale-Metz (Arsenal, BAM, Trinitaires, Orchestre National de Metz) par la Ville de Metz. D’évidence, ces équipements bénéficient à tous les habitants de Metz Métropole et non aux seuls messins. Tous les grands équipements culturels de notre territoire doivent être financés par l’ensemble de la Métropole. C’est le choix d’une gestion saine et cohérente, moins lourde au contribuable.

👉 Faisons confiance. Pour que ces équipements soient partagés, et efficaces, il faut également en assurer l’indépendance. Indépendance dans la programmation, indépendance dans la gestion : faisons confiance à ceux qui chaque jour se battent pour nous offrir de grands moments d’émotion. Les artistes locaux doivent trouver leur place et leur public sur les grandes manifestations et dans les grands équipements. C’est à ces conditions qu’une scène messine déjà riche pourra connaître un développement crucial.

👉 Faisons vivre nos grands équipements. La métropole de Metz est dotée d’un niveau d’équipements remarquable, même comparé à des agglomérations plus importantes. Des insuffisances existent encore. Nous pouvons y répondre sans nouvelle construction (et sans nouvelles dépenses) en optimisant les équipements existants. Ainsi, la création théâtrale devrait pouvoir trouver plus aisément sa place au Centre Pompidou-Metz par exemple, et être pensée en partenariat avec nos partenaires régionaux : Nest Théâtre à Thionville, CDN Nancy Lorraine, la Manufacture ou Le Carreau Scène Nationale de Forbach.

👉 Ouvrons. La culture ne peut se contenter du centre-ville : des créations d’envergure peuvent se développer au-delà des espaces traditionnels, avec plus de propositions « hors les murs » dans nos quartiers et communes, mais aussi en donnant des moyens suffisants aux MJC, aux centres sociaux-culturels et aux associations. Les quartiers messins comme les communes de la métropole doivent ainsi être plus impliqués dans les grandes manifestations initiées par la collectivité : imaginons des Fêtes de la Mirabelle où des associations de tous les quartiers et communes de la métropole prennent part à l’événement et défilent ensemble.

👉 Associons. Acteurs indispensables de la culture, les associations permettent à leurs membres de s’investir dans la vie culturelle de la cité, de la pratique à la diffusion en passant par la création. Il faut s’appuyer sur leur expertise, leur donner une place déterminante dans les grands évènements, faire confiance à leurs projets et à leurs choix, et donc leur donner les moyens de les mener à bien. Nous pensons que les associations doivent réinventer la Ville avec nous et à nos côtés, dans un partenariat inédit et ce dans tous les secteurs (culture, mais aussi sport, action sociale, développement durable, développement économique, etc.).

C’est le sens de notre engagement aux côtés de Génération.s Metz Métropole, Les Radicaux de Gauche – Metz Métropole et EELV Metz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *